FINALES DU CHAMPIONNAT NATIONAL DE BOXE

Les meilleurs boxeurs de la saison distingués ! Les finales du championnat national mixte de boxe au titre de l’année 2016 se sont tenues le samedi 19 novembre dernier au Centre National d’Action Culturelles (CNAC) de Treichville. Pour cette apothéose, l’espace de compétition s’est avéré exigu. Eu égard aux centaines de personnes qui n’ont pas voulu se faire conter cette soirée pugilistique. Les boxeurs eux, n’ont pas manqué l’occasion de faire valoir leur savoir-faire. Les présences du Général de Brigade Soumahoro Gaoussou, président de la Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB) et de son Excellence Claus Bernard Auer, Ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, par ailleurs parrain de la manifestation, ont davantage galvanisé les acteurs sur le ring. Au programme, seize (16) combats ont émaillé la soirée. Aussi bien dans la catégorie ‘’ 1er round’’, ‘’novice’’, ‘’amateur’’, néo professionnelle’’ que chez les ‘’Professionnels’’, l’ambiance était garantie et le suspense, total.

Le show des boxeurs
C’est par le ‘’1er round’’ que les hostilités de ce championnat mixte ont démarré. Après les quarts et demi finales, il y a eu les finales. Où, Sidibé Samou (Guêpe noire, 60kg) a obtenu la médaille d’Or suite à sa belle victoire sur Soumahoro Amadou (Etoile d’Abobo). Un exploit imité par Niava Gogoua (81 kg). A l’issue d’un combat éclaire, le sociétaire de l’écurie Tendé Académie a également raflé l’Or. Koffi Yao Olivier d’Athlétic BC de Locodjro est aussi monté sur la plus haute marche après sa victoire sur arrêt de l’arbitre au 2è round. M’Boua Djéreké seul militaire dans la catégorie 1er round 75kg, a été battu par Lasme Alex Franck après simulation. En effet, malmené par son adversaire, le Sodja n’a eu rien d’autre à faire que de simuler un mauvais coup. Ce cinéma n’a pas échappé à l’arbitre et aux juges qui ont sanctionné l’athlète de la SOA. Côté ‘’novice’’, Gnakabi Guy (SOA, 60kg) a sauvé la face devant N’guessan Kouadio (Stella Adjamé), un adversaire coriace et technique.
Un sans faute de la SOA en amateur
Le mercure est monté d’un cran avec les prestations chez les amateurs. A ce niveau, ce sont les athlètes de la SOA qui se sont bien illustrés. D’abord par Tapé Zouzoua qui a expédié d’un KO Gbélé Olivier (Angré BC) à la 1ère reprise. Ensuite, Koné Adama a remporté également sa victoire aux points. Gbessi Dodo Eloge, l’autre militaire a remporté son combat face à Goly Kouadio. Chez les néo professionnels, il y a eu le combat gag de la soirée. Avec le tonitruant Tanoh Kouamé qui a expulsé hors du ring Bohou Hyppolite d’un uppercut. C’est littéralement sur la table des juges que l’infortuné boxeur s’est retrouvé. Une scène insolite dans le milieu qui a quasiment arraché le sourire à tout le public Dépassé par les évènements, le boxeur perdant s’est lui-même mis à ricané de ce qui lui arrivait. En toute sportivité, Bolou est allé féliciter tout de même son « bourreau » du soir. A contrario de ce combat, la première confrontation des professionnels entre Goly Bo Mathieu et Soumahoro Ibrahim (71 kg) aura été moins fringant. Au terme d’un duel timide, Soumahoro a remporté le gain de la confrontation.
Sié Palenfo, la grande classe !
Le combat vedette tant attendu chez les professionnels (69,8 kg) entre Seri Gogoua et Sié Palenfo dit ‘’Meawether’’ aura été un instant de régal sur le ring. Les deux désormais ‘’frères ennemis’’ ont livré une prestation de toute clarté digne des soirées de gala ou de niveau continental. Après 2 rounds d’observation où chacun a eu son temps de domination, c’est Sié Palenfo du haut de son mètre 76, qui a démontré sa grande classe. Avec des ‘’gauche - droite’’, des uppercuts et des déplacements sur le ring qui ont désarçonné son adversaire. C’est à juste titre qu’il a remporté la médaille d’or. C’est la 20è victoire (en 21combats) du poulain de Khaled Zorkot ; ex-champion de Côte d’Ivoire.
Le président Gaoussou et l’Ambassadeur honorent les athlètes
Au terme de la soirée pugilistique, le président Soumahoro Gaoussou et l’Ambassadeur Claus Bernard ont récompensé les meilleurs boxeurs et certains encadreurs. Les médaillés d’or et d’argent ont perçu chacun une enveloppe. Les trophées de meilleure détection, meilleur novice, meilleur amateur, meilleur Néo professionnel, meilleur professionnel sont revenus respectivement à Koffi Jean Luc, Gnakabi Guy, Gbessi Eloge, Tano Kouamé et Sié Palenfo. Soma Hourdjo (athlétic club attecoubé ) a été distingué meilleur entraineur de la saison. La meilleure équipe a été la SOA. Sur 8 athlètes présentés, 7 sont arrivés en finale. C’est à juste titre que les Militaires ont brandit la Super coupe offerte par l’Ambassadeur Claus.

Jean Marc Futhey

Saison 2017 Voici le calendrier des activités :- Le comité directeur de la Fédération Ivoirienne de boxe (FIB) a proposé un calendrier d’activités au titre de la saison 2017. Un calendrier qui du reste, a été approuvé et validé par tous les participants à l’Assemblée générale Ordinaire.
Assemblée Générale Ordinaire :- Les clubs approuvent la gestion du comité directeur Les acteurs de la boxe ivoirienne sont unanimes quant à la bonne gestion de la Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB). C’est ce qui ressort de l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le samedi 15 avril dernier à l’hôtel Palm Club des 2 Plateaux. A cette occasion, le Général Soumahoro Gaoussou, président de la fédération, a fait le point des activités et des actions menées depuis l’avènement de son équipe depuis le 10 mai 2015.
Trophée Félix Houphouët Boigny :- Le Gouverneur Thiam Augustin donne son accord ! Le Gouverneur Thiam Augustin aux côtés de la fédération
Gala International :- Affery a vibré avec les rois du ring ! Les boxeurs ont régalé les populations d’Afféry Véritable régal à Afféry !
Visite : La tutelle satisfaite du travail de la fédération :- Visite : Les Inspecteurs du ministère des Sports satisfaits de la fédération La Fédération Ivoirienne de Boxe (FIB) a reçu dans la matinée du mercredi 15 mars dernier, une délégation composée des inspecteurs du ministère des Sports et des Loisirs. Conduite par Houet Norbert, cette délégation de plus d’une dizaine de membres a rendu visite à la fédération afin de s’enquérir des conditions de travail des membres du comité directeur et surtout prendre connaissance du travail réalise jusque-là par le Général Soumahoro Gaoussou, président de la FIB.
Gala d'Affery: Mobio Henri le triple champion d’Afrique sur le ring :- Huit (8) ans après avoir livré son combat professionnel et conservé pour la 3è fois sa ceinture de champion d’Afrique des lourds légers (2008), Henri Mobio Bessé alias ‘’Sonny MB’’ remet les gants.Ce sera à la faveur du gala de boxe qui sera organisé le 25 février prochain à Afféry.
 
 
Fédération Ivoirienne de Boxe, ® Novembre 2015 - Tous droits réservés